Vous les attendiez (comme nous depuis le début de l’année), les voici ! Les beignets de Hannouccah ou Sufganyot, fourrés au chocolat, Nutella, à la confiture ou juste glacés au sucre…

Voici une recette facile, qui ne demande qu’à s’armer de patience et grâce à laquelle vous réussirez sans faute de délicieux et légers beignets traditionnels.


Parts : 6 Durée : 2h

Pour le levain :

  • 250g de farine

  • 250g d’eau tiède

  • 10g de levure fraîche de boulanger

Pour la pâte :

  • 300g de farine

  • 75g de sucre

  • 2 sachets de sucre vanillé

  • 30g de levure fraîche de boulanger

  • 75g de beurre ou de margarine à température ambiante

  • 6 jaunes d’oeufs

  • 7g de sel


  1. On commence par préparer le levain – le plus facile – en mélangeant farine, levure fraîche émiettée et eau vivement à l’aide d’une spatule.

  2. Ce mélange doit reposer 2h – mais, si vous avez un four qui le permet, laissez reposer le levain à l’étuve (c’est à dire au four chauffé à 50 degrés max) pour accélérer la pousse (1h seulement). Le levain doit prendre 3 fois son volume environs.

  3. Pendant ce temps, préparez la pâte dans un robot (avec un crochet évidemment pas un fouet) : mélangez la farine, la levure émiettée, le sucre, puis les jaunes d’œufs et le levain – laissez tourner pendant 3min.

  4. Lorsque la pâte est lisse et relativement bien décollée des parois, rajoutez sel et le beurre/la margarine à température ambiante et coupé(e) en morceau (à température ambiante = pas à la sortie du frigo ! il doit être mou au toucher).

  5. Laisser battre le robot pendant 10 min chrono.

  6. Laissez pousser cette pâte à l’étuve pendant 1h ou à température ambiante pendant 2h. La pâte devrait doubler de volume.

  7. A l’issue de cette heure, dégazez la pâte (c’est à dire aplatissez pour faire sortir le gaz qui l’a fait pousser) et formez une trentaine de petites boules (de 40 à 50g max) que vous disposerez sur une feuille de papier sulfurisé.

  8. Une heure plus tard, ces petites boules auront de nouveau bien gonflé et seront prêtes à être frites !

  9. Pour la friture des beignets, elle doit se faire entre 160° et 170° environs, donc pas d’huile surchauffée pour des beignets moins gras et plus moelleux !! Et non, même si votre mère vous dit l’inverse, ça ne doit pas faire « pshhhh » quand ça plonge dans l’huile.

  10. On cuit donc les beignets à feu moyen pendant 6-7 min pour ne pas créer de croûte et que l’huile ne s’infiltre et on les retourne à mi-cuisson.

  11. Déposez les beignets sur du sopalin à la sortie de cuisson et laissez-les reposer 4min avant de goûter – la cuisson se poursuit jusqu’au refroidissement…

Ils sont d’un moelleux sans précédent.

C’est là que nous nous retirons pour laisser libre court à votre imagination pour fourrer et décorer vos beignets.

Note : Pour les glacer, on utilise un liquide aromatisé (jus de citron, chocolat fondu, coulis de fruits, etc.) auquel on ajoute beaucoup de sucre glace…